Le cerveau n’est pas un froid logicien. Il fonctionnerait même d’autant mieux que l’on éprouve des émotions en apprenant. Pour la première fois, l’imagerie cérébrale fonctionnelle a permis de visualiser ce phénomène…

Pour raisonner au mieux, il faut faire abstraction de nos émotions et ne rien ressentir. Un précepte souvent entendu, qui découle du dualisme corps/esprit cher à Descartes. Pas si sûr, finalement. Les résultats d’expériences d’imagerie cérébrale qu’ont menées le groupe d’imagerie neurofonctionnelle de Caen indiqueraient sinon le contraire, du moins qu’il faut nuancer le propos.

Pour obtenir ces résultats surprenants, les chercheurs ont fait passer des tests à des témoins volontaires sains. Les témoins sont placés en situation d’apprentissage, selon deux techniques.

Lire la suite