Un consultant américain, Dov Seidman, résume parfaitement la révolution  qui nous conduit vers une autre forme de recrutement et d’activation des potentialités des salariés : «  Nous sommes passés d’une économie industrielle – où on embauchait des bras – à une économie de la connaissance – où on embauchait des têtes – et maintenant une économie humaine – où on embauche des cœurs. »

Serait-ce là une preuve supplémentaire que quand l’on parle de l’Humanum d’une entreprise, nous sommes dans la voie d’une nouvelle forme de considération de ce qui fait la performance aujourd’hui ? Oui, nous en sommes convaincus.
En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/021620697193-quand-les-entreprises-embaucheront-des-coeurs-1192532.php?d8mrIchEeOFA7oOB.99